robert-adams
02/08/2018
FERMER L'ARTICLE
Les Expositions

Robert Adams

Pour la première fois à Paris est montrée l’intégralité de la série Our Lives and Our Children, un des essais visuels sur le catastrophisme écologique les plus frappants de Robert Adams. Un jour, dans les années 1970, le photographe aperçoit une colonne de fumée s’élever au-dessus de l’usine de production d’armes nucléaires de Rocky Flats près de Denver, dans le Colorado. Il décide alors de mettre en images ce qu’une catastrophe nucléaire pourrait détruire. Armé d’un Hasselblad, il va arpenter la ville, sa banlieue, les parkings et les centres commerciaux, pour photographier les gens, fascinés par la société de consommation mais vivant sous l’emprise de la menace nucléaire. L’apparente tranquillité de ces femmes, hommes et enfants ne peut cacher le danger de la catastrophe nucléaire, qui, selon Robert Adams, reste inévitable.
 
FONDATION HENRI CARTIER-BRESSON. Robert Adams. Our lives and our children. 2 impasse Lebouis, Paris XIVe. Jusqu’au 29 juillet.
 
«Sans titre», série «Our Lives and Our Children», 1979-1982 © Robert Adams/collection Centre national des arts plastiques/photo : Yves Bresson. MAM Saint-Étienne Métropole, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco and Matthew Marks Gallery, New York.

Plus d'images...