Masomenos
11/10/2015
FERMER L'ARTICLE
Musique & Night

Masomenos

Depuis huit ans, Joan Costes et Adrien de Maublanc, duo d’amour comme de travail, s’attachent à développer un univers ludico-psychédélique peuplé de sons «minimal house» envoûtants et de personnages colorés. Ensemble, ils ont joué ( live pour lui, mix pour elle ) partout dans le monde, composé plusieurs albums, initié de nombreuses collaborations ( Causse, Lucien Pellat-Finet, Sylvia Toledano, alfa.k… ), matérialisé leur univers visuel sous forme de sculptures, peintures, lampes, peintures, foulards, peluches, tapis, et apposé les habitants de leur petit monde délirant sur des sweats, des tee-shirts, et même des bodies pour les tout-petits, créant ainsi un crew Masomenos toujours plus élargi. Après avoir exploré tous ces territoires, Joan et Adrien ont, à partir de 2013, initié des installations, comme autant de réflexions entre la musique et sa retrans cription visuelle. Il y a d’abord eu Tofidi, serpent multicolore projeté sur un mur et s’animant dans une danse hypnotisante au gré de la diffusion des sons (visible à travers une sorte de partition participative au Masomenos Lab, rue du Mont-Thabor). Puis, aujourd’hui, La Hutte. La Hutte :
une cabane pentagonale qui culmine à 6,5mètres de haut, conçue par l’artiste Seib Pascot, qui propose au visiteur une immersion dans un cocon sonore et visuel habité par La Chouette, What Do You Mean, Ohaoo, Scuba et Balt, quintette tribal masqué bienveillant et espiègle qui s’anime au fur et à mesure que les notes du dernier album du duo, Totem & Tabou, s’élèvent. Influencés par leurs nombreux voyages initiatiques dans des contrées où la spiritualité tient une importance autrement plus conséquente qu’en Occident, le couple a ainsi créé un projet unique et novateur, voyage techno-hippie qui propose une manière inédite de diffuser de la musique, via une passerelle entre le monde visuel analogique et le monde invisible numérique… Mais cette Hutte propose un «deuxième effet Kiss Cool» grâce au principe de réalité augmentée: une application dédiée donne ainsi accès au visiteur à un autre monde virtuel au psychédélisme dément, invisible à l’oeil nu. Autre innovation de taille, l’album Totem & Taboun’est d’ailleurs audible (mis à part dans La Hutte) que si on l’achète sous la forme de cette application. La synesthésie version 2.0.

 

www.welcometomasomenos.com

 

CHARLOTTE GUILLEMIN

Plus d'images...